Fil de navigation

Fête Nationale 14 juillet 2016

Cette dernière nous donne l'occasion de célébrer et de nous remémorer les valeurs qui fondent la nation et notre république.

J'avais évoqué l'an dernier ici même la vie remarquable et exemplaire de Geneviève de Gaulle-Anthonioz et je vous propose de parler cette année du programme du conseil national de la résistance.

Nous aurions pu, le vendredi 27 Mai dernier organiser une cérémonie commémorant, le 73 iè anniversaire de la création du conseil national de la résistance, le CNR, celui-ci tint sa première réunion le 25 Mai 1943 au 48 rue du Four à Paris, comme l'indique le message du ministère.

On me répondra qu'en cette période estivale, période de vacances, de détente, il nous faudrait un sujet moins grave et moins terrible que la guerre. Nous avons déjà parlé ici même des grandes batailles des deux conflits mondiaux du 20iè siècle et,

Même légitime,

La violence reste la violence est garde une connotation négative.

Et bien justement, pour aller vers du positif,

Après 14-18 et ses 10 millions de morts en pleine 2iè guerre mondiale qui fera 60 millions de victimes

- et démontrera que l'humanité peut s'autodétruire par les armes et par certaines idéologies haineuses -

 Les auteurs du programme du conseil national de la résistance ont l'audace et le courage d'appeler ce dernier "les jours heureux".

Le texte est adopté à l'unanimité par cette assemblée le 15 Mars 1944.

Il comprend moins de dix feuillets avec 2 parties soit un plan d'action immédiate à appliquer dès la libération du territoire et qui comprend des mesures ayant trait à l'épuration et des mesures à plus long terme comme le rétablissement du suffrage universel, les nationalisations ou la sécurité sociale.

La postérité a plus retenu la seconde partie, car la majorité des propositions qu'elle contient fut adoptée entre la libération et début 1946.

Ce qui différencie ce programme du CNR de bien d'autres, c'est qu'il QU'IL A ETE ADOPTE PAR TOUT L'EVENTIAL POLITIQUE REPRESENTE AU SEIN DE LA RESISTANCE FRANCAISE : gaullistes, démocrates-chrétiens, socialistes, communistes.

Même s'il se garde bien, tout comme le gouvernement provisoire de se référer au programme du CNR, de Gaulle parle ainsi au palais de Chaillot le 12 Septembre 1944 lorsqu' annonce les principes qui vont guider son action.

"tout en assurant à tous un minimum de liberté, et tout en favorisant en toute manière l'esprit d'entreprise, la France veut faire en sorte que l'intérêt particulier soit toujours contraint de céder à l'intérêt général, que les grandes sources de la richesse commune soient exploitées et dirigées pour l'avantage de tous, que les coalitions d'intérêt soient abolies une fois pour tous, et qu'enfin chacun de ses fils, chacune de ses filles puisse vivre, travailler, élever ses enfants dans la sécurité et la dignité "

Entre décembre 1944 et octobre 1945 les dirigeants de notre pays prennent une série d'ordonnances qui vont dans le sens du CNR :

Telles que :

-  l'organisation de la presse, interdiction des concentrations

 - l'ordonnance de base de la sécurité sociale

- le statut du fermage et du métayage

Une mesure concerne Louis Renault fondateur et patron de Renault,

Il a collaboré avec les nazis pendant l'occupation.

Le 16 Janvier 1945, une ordonnance du gouvernement provisoire de la république française, présidé par de Gaulle, prononçait la saisie, la dissolution et la nationalisation de la société Renault sous le nom de "régie nationale des usines Renault''. Dans l'exposé des motifs, Louis Renault était accusé de collaboration. La confiscation ne s'appliquait qu'aux parts détenues par Louis Renault et les administrateurs.

Les petits actionnaires étaient indemnisés.

Cette histoire pourrait servir de précédent et d'exemple à nos dirigeants.

Un journal national de référence révèle dans son édition du 22 Juin 2016 qu'une célèbre entreprise française de ciment, mondialement connue avait indirectement financé l'organisation Etat Islamique (EI) pendant plus d'un an en Syrie pour assurer sa production. Le cimentier a payé au prix fort le passage de ses camions aux checkpoints djihadistes et leur a versé des taxes sur le pétrole et les matières premières. Enfin l'Etat Islamiste a pris le contrôle du site de l’usine de Jalabiya en Syrie en 2014 tout en demandant 15% des bénéfices. Les dirigeants du groupe coté au CAC 40 ne pouvaient ignorer ceci.

Des voix s’élèvent pour réclamer, au nom du même principe adopté à la libération, au nom des victimes des attentats de Paris de l'an passé, de ceux de Bruxelles de cette année la même nationalisation-sanction contre cette entreprise que celle qui a frappé en 1945 Renault.

A la longue liste des crimes de Daech il convient d'ajouter les 200 morts de Bagdad dimanche 3, les 45 de l'aéroport d'Istanbul, et les 20 morts du restaurant de Dacca au Bangladesh.

Le fait de produire de la richesse n'excuse pas tout et doit passer après les grands idéaux.

Les femmes et les hommes de ma génération ont cru pendant longtemps que le pire était derrière nous, nos grands-parents nos parents l'avaient vécu.

L'histoire s'était arrêtée le 8 Mai 1845, il ne nous restait plus qu'à croître, à consommer et à inviter les autres nations à faire de même, les problèmes qui subsistaient finiraient bien par se résoudre d'eux-mêmes.

Nous nous éveillons de nos rêves dans un monde d’inégalités, d’insécurité, où l'implacable logique du marché peut aller jusqu'à menacer nos libertés et la survie de la planète.

En 1945, la France était dans un état physique et moral bien pire qu'aujourd'hui.

Et pourtant inspirée par ce fameux programme du conseil national de la résistance elle a réussi à se reconstruire à panser ses plaies en privilégiant la solidarité, sans étouffer l'initiative.

Cet épisode de notre histoire fait partie des fondamentaux auxquels il faut se référer si l'on veut que LES JOURS HEUREUX RESTENT D'ACTUALITE

Il n'est en tous cas pas plus utopique de réclamer ces jours heureux en 2016 qu'il ne l'était à la fin de la guerre.

Le CNR ne proclamait-il pas que:

la lutte pour les valeurs démocratiques doit être, pour tous les Français, un gage de confiance et un stimulant  ?

Le maire d’Etrembières Alain Bosson.

Consultez le Mot du Maire archivé en date du 4 septembre 2015

Consultez le Mot du Maire archivé en date du 26 septembre 2015

Consultez le Mot du Maire archivé en date du 15 janvier 2016

 

Plan interactif

Mairie d'Étrembières

59, Place Marc Lecourtier
74100 Étrembières

04 50 92 04 01

Envoyez-nous un e-mail

 

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi et Mardi : de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30

Mercredi : de 13h30 à 17h30

Jeudi : de 13h30 à 18h30

Vendredi : de 9h à 12h et de 13h30 et 16h30