Bienvenue à Etrembières




Etrembières, 2000 habitants, commune frontalière du nord du dépatement de la Haute-Savoie, s'etend sur plus de 8 km au pied du Mont Salève, au bord de l'Arve affluent du Rhône. Située à 7 km du centre ville de Genève et à 40 km d'Annecy, c'est un noeud de communication incontournable (A40, RN206 vers le chablais et les rives du Léman d'une part, vers les stations de ski,vers Chamonix-Mont Blanc et l'italie d'autre part) .


Histoire

Préhistoire : L'histoire de la localité d'Etrembières remonte aux temps les plus anciens de la préhistoire. Des traces attestant la présence de l'homme à l'époque de la pierre polie ont été trouvées sur le sol de la commune dans les grottes et abris préhistoriques du Salève.

Epoque romaine : Des vestiges mis au jour témoignent de la présence romaine dans notre région ; parmi eux, un aqueduc conduisait l'eau des Voirons jusqu'à Genève et des bornes milliaires jalonnant les voies romaines ont été découvertes entre Annemasse et Etrembières, l'une daterait de 306.

En 1860, Etrembières devient commune française : le traité franco-sarde de cession de la Savoie à la France est signé le 24 mars 1860 ; notre commune est désormais française.

Quant à l'origine du nom de la commune, elle est très controversée ; selon certains, il viendrait de Estra Bier ou Biez (cours d'eau) qui marque le détour que fait sur l'Arve la voie romaine pour longer le côté oriental du Salève ; pour d'autres, il viendait tout simplement d'un lieu planté de trembles « es tremblières » voire même « straminaria » maison au toit de chaume.

Localisation