Fil de navigation

La commune d'Etrembières possède un patrimoine historique très riche : c'est dans les falaises du Salève que l'on a mis en évidence la présence humaine à l'époque du Magdalénien. Les vestiges qui ont été découverts dans les grottes sont visibles au Musée d'Art et d'Histoire de Genève.

En 1860, Etrembières devient commune française : le traité franco sarde de cession de la Savoie à la France est signé le 24 mars 1860.

L’origine du nom de la commune est très controversée ; selon certains, il viendrait de Estra Bier ou Biez (cours d'eau) qui marque le détour que fait sur l'Arve la voie romaine pour longer le côté oriental du Salève ; pour d'autres, il viendrait tout simplement d'un lieu planté de trembles « es tremblières » voire même « straminaria » maison au toit de chaume.

 

Le Château d'Etrembières, château des Ducs de Savoie, a été construit au moyen-âge. C'est de là que partit "L'Escalade" de décembre 1602, invasion programmée de la voisine Genevoise qui se solda, aux dires du Duc par une "Cagade".

La chapelle érigée au pied du Château date du 15ème siècle, elle est de style gothique.

Un petit train à crémaillère (de la fin du 19ème siècle jusqu'en 1935) premier en Europe, permettait d'emmener les amoureux du Salève vers ses cimes avec 2 lignes : Pas de l'Echelle - Monnetier et Chef-Lieu d'Etrembières - Monnetier, qui se réunissaient pour finir au "Treize Arbres".

 

Le téléphérique du Salève fut construit en 1932 sur des plans réalisés par l'architecte genevois Maurice Braillard et l'industriel Haut Savoyard Fournier. Entièrement rénové en 1984, il voit depuis 2007 sa fréquentation s'accroître chaque année.

 

Plan interactif

Mairie d'Étrembières

59, Place Marc Lecourtier
74100 Étrembières

04 50 92 04 01

Envoyez-nous un e-mail

 

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi et Mardi : de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30

Mercredi : de 13h30 à 17h30

Jeudi : de 13h30 à 18h30

Vendredi : de 9h à 12h et de 13h30 et 16h30