Fil de navigation

Connu depuis le XIV siècle à l'emplacement même de l'actuel Bois Salève, la Maison forte de Symond (ou Cymont dans certains textes) commandait l'accès au Pas de l'Echelle, escaliers taillés dans la roche du Salève et permettant d'accéder au village de Monnetier. En 1304, elle appartient à la famille Villette, vassaux des Comtes de Genève, puis en 1565 au Marquis de Cluses, Martin du Fresnoy.

En 1722, elle est acquise par Louis de Portes qui la revend, en 1743, aux "de la Fléchère". À la mort du dernier Comte de Veyrier, la demeure est achetée par le peintre François Diday qui la garde jusqu'en 1847, année où il la revend à une congrégation de religieuses enseignantes, les "Fidèles Compagnes de Jésus". Ces dernières en feront un pensionnat qui fonctionnera jusqu'en 1901. Inutilisée jusqu'en 1917, cette vaste demeure sert à soigner les blessés et les malades de la 1ère guerre mondiale sous la tutelle de la Croix Rouge. Après la guerre, elle abrite un préventorium pour enfants d'anciens combattants, mais ferme ses portes à nouveau en 1932. C'est la "Protection mutuelle" qui s'en porte acquéreur en 1934 pour accueillir des cheminots en convalescence, puis des enfants des cheminots durant le second conflit mondial. À l'issue de la guerre, la SNCF conserve l'établissement et en devient officiellement propriétaire en 1957.

Durant de longues années, la S.N.C.F. y accueille des enfants en colonies de vacances, puis des retraités. En 2003 l'établissement ferme ses portes en raison d'un manque de normes de sécurité. Aujourd'hui, la Maison de Bois-Salève a été réhabilitée en appartements de haut standing.

Plan interactif

Mairie d'Étrembières

59, Place Marc Lecourtier
74100 Étrembières

04 50 92 04 01

Envoyez-nous un e-mail

 

Horaires d'ouverture de l'accueil

Lundi et Mardi : de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30

Mercredi : de 13h30 à 17h30

Jeudi : de 13h30 à 18h30

Vendredi : de 9h à 12h et de 13h30 et 16h30